03 62 27 76 45 - Centre de contact en homeshoring

Mode d’emploi pour une qualité d’appel au top en télétravail

Le télétravail dans le domaine de la relation client à distance est devenue monnaie courante, encore faut-il pouvoir réunir les conditions idéales pour travailler de chez soi. Voici quelques astuces pour abolir les nuisances, défendre son périmètre professionnel des indésirables et garder une concentration optimale. Il est facile de reconnaître tous les bienfaits du télétravail sur la santé, l’hygiène de l’esprit, ou simplement sur le bien-être personnel. Cependant, il demande quelques prérequis afin de garder son endurance et de ce fait, gagner en performance tout au long de la journée. Bien sûr, s’aménager un bureau avec une chaise dans une pièce retirée est une évidence. Le détail en plus que l’on privilégiera : une caisse ou un repose-pied qui réduira les sensations de gêne et de fatigue en assurant une bonne circulation des membres inférieurs.

Premier challenge, toujours un peu délicat au départ mais absolument nécessaire : défendre son périmètre professionnel pour l’exercice de son métier. Il suffira d’avertir les membres de la famille, ou ses proches que ce bureau est réservé pendant les horaires de travail, et donc interdit à toute intrusion. Un panneau explicatif peut s’avérer utile pour les membres de la famille, prompts à boire une tasse de thé en pleine après-midi. Or, cette solution s’avérera caduque face à une délégation d’enfants qui un peu à l’image du panneau «N’appuyer pas sur le bouton» des alarmes incendies, seront saisis d’envie de rébellion. Aucun chemin de traverse n’est possible : il vous faut une sentinelle ou un garde-fou

La frontière entre le planning du travail et celui du temps libre établie, le second challenge pour compléter un environnement inspirant le travail est de privilégier une connexion Ethernet reliée directement à une box internet, gage de fiabilité, que l’on pourra éventuellement faire courir sous des plinthes. A retenir : avec un câble, tous les couacs de réseau s’envolent et avec eux, les appels coupés en pleine prouesse.
Une fois ces deux étapes accomplies, le télétravailleur peut à présent s’isoler de la maison dans son espace dédié au travail et propice à la concentration.

Un esprit bien dans un corps de champion ! Un des conseils dispensés au télétravailleur est de disposer son bureau près d’une fenêtre afin de libérer son esprit des contraintes en fixant un horizon large de temps en temps. Admettons qu’il est toujours possible de le faire, il n’est pas évident que ce soit adapté à tous les salariés. Et oui, s’il peut maîtriser et préserver son environnement de travail au sein de son domicile, il ne pourra pas le contrôler de l’extérieur.
Et habiter en campagne n’est pas forcément synonyme de calme car, si les citadins ont eu tendance à l’oublier en période post-confinement, les camions routiers, les tracteurs d’agriculteurs et les bus scolaires circulent en majorité dans les zones rurales.
Toutes les routes mènent à Rome : car comme le dit si bien la société Au bout du fil : « Le chemin le plus court entre le télétravailleur, [et] ses clients ou prospects, c’est le téléphone ».

Sans détour, le sésame d’un bon échange réside bien sûr dans la qualité du micro-casque et sa réduction de bruit.

Rédactrice : Marie Faupin